I. Station - Jésus est condamné à mort - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod I. Station - Jésus est condamné à mort - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod I. Station - Jésus est condamné à mort - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod I. Station - Jésus est condamné à mort - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod II. Station - Jésus est chargé de la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod II. Station - Jésus est chargé de la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod II. Station - Jésus est chargé de la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod III. Station - Jésus tombe pour la première fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod III. Station - Jésus tombe pour la première fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IV. Station - Jésus rencontre Marie sa très Sainte Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod V. Station - Simon aide Jésus à porter la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod V. Station - Simon aide Jésus à porter la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod V. Station - Simon aide Jésus à porter la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VI. Station - Véronique essuie le visgae de Jésus - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VI. Station - Véronique essuie le visgae de Jésus - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VI. Station - Véronique essuie le visgae de Jésus - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VI. Station - Véronique essuie le visgae de Jésus - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VII. Station - Jésus tombe pour la seconde fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VII. Station - Jésus tombe pour la seconde fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VII. Station - Jésus tombe pour la seconde fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VIII. Station - Jésus console les femmes de Jérusalem - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod VIII. Station - Jésus console les femmes de Jérusalem - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IX. Station - Jésus tombe pour la troisième fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod IX. Station - Jésus tombe pour la troisième fois - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod X. Station - Jésus est dépouillé de ses vêtements - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod X. Station - Jésus est dépouillé de ses vêtements - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod X. Station - Jésus est dépouillé de ses vêtements - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod X. Station - Jésus est dépouillé de ses vêtements - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XI. Station - Jésus cloué sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XI. Station - Jésus cloué sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XI. Station - Jésus cloué sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XI. Station - Jésus cloué sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XII. Station - Jésus meurt sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XII. Station - Jésus meurt sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XII. Station - Jésus meurt sur la Croix - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIII. Station - Jésus est descendu de la Croix et remis à sa Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIII. Station - Jésus est descendu de la Croix et remis à sa Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIII. Station - Jésus est descendu de la Croix et remis à sa Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIII. Station - Jésus est descendu de la Croix et remis à sa Mère - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIV. Station - Jésus est mis au tombeau - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIV. Station - Jésus est mis au tombeau - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XIV. Station - Jésus est mis au tombeau - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XV. Station - Marie dans l'attente de la Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XV. Station - Marie dans l'attente de la Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XV. Station - Marie dans l'attente de la Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XV. Station - Marie dans l'attente de la Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XV. Station - Marie dans l'attente de la Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVI. Station - La Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVI. Station - La Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVI. Station - La Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVI. Station - La Résurrection - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVII. Station - Théophanie du Réssuscité aux disciples d'Emmaüs - Transsubstantiation - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVII. Station - Théophanie du Réssuscité aux disciples d'Emmaüs - Transsubstantiation - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVII. Station - Théophanie du Réssuscité aux disciples d'Emmaüs - Transsubstantiation - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVII. Station - Théophanie du Réssuscité aux disciples d'Emmaüs - Transsubstantiation - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod XVII. Station - Théophanie du Réssuscité aux disciples d'Emmaüs - Transsubstantiation - Chemin de Croix, Lourdes - Maria de Faykod
Librairie

De la Passion à la Résurrection

Les trois nouvelles Stations

Dès qu’il a été évoqué, pour la première fois, le projet de réaliser pour Lourdes, un Chemin de Croix, l’image de la Résurrection se visualisait, d’une manière essentielle, en mon esprit.
Par cette sculpture, je tends à exprimer «la transfiguration», le mystérieux transfert d’énergie où l’Esprit prend forme dans la matière; le corps transfiguré du Christ ressuscite par le souffle de l’Amour divin.
J’ajoute trois nouvelles Stations exprimant l’accomplissement même de la Passion : après la mort du Christ, la foi engendre l’espérance et, par la Résurrection du Christ, l’amour divin se confirme en l’esprit de l’homme.

De ce fait, ce Chemin de Croix ne se termine pas à la mort du Christ comme on a l’habitude de le présenter par les 14 stations. La 16ème Station exprime le mystère de la Résurrection, la 15ème l’annonce et la 17ème la confirme.
En même temps, ces trois Stations ouvrent la voie de la contemplation sur les trois vertus théologales, celle de l’Espérance, de la Foi, et de la Charité, qui les relient intrinsèquement.

Évocations évangéliques et messages spirituels

L’essentiel porte dans ce monument religieux sur le cheminement spirituel de l’homme: de l’espérance à la transcendance, de la transcendance à la "re-naissance".
Contrairement aux Chemins de croix traditionnels, cette œuvre ne met pas l’accent sur la souffrance, mais sur la manière dont la souffrance peut se transcender par l’Amour du Christ ; cette transcendance se révèle tout au long de la Passion.
C’est une invitation à suivre le « chemin », étape par étape, Station par Station, vers le renouvellement perpétuel de l’homme intérieur.

Concernant l’aspect iconographique, cette œuvre comporte quelques particularités. Il ne s’agit pas de présenter chaque Station comme différentes scènes racontant l’histoire de la Passion, car même s’il y a, dans le Chemin de Croix, la chronologie d’une histoire, je dois dévier cette temporalité afin d’exprimer l’intemporel, dans la mesure où je veux aller par-delà le déroulement historique de la Passion ; je tends à exprimer, en chaque Station, un souffle nouveau renfermant en lui-même des évocations évangéliques, des messages spirituels.

Ce n’est plus une mise en scène avec des personnages représentant la dimension antinomique du bien et du mal, ce qui évite ainsi de véhiculer, à travers cette œuvre, des réflexions moralisantes.

Le langage des formes et ses sens cachés

Telle une symphonie où les différents thèmes reviennent tout au long de la composition musicale pour retentir à la fin, comme la mélodie accomplie, dans ces dix-sept sculptures centrées sur l’image du Christ, il y a des éléments qui se répètent, et selon le message des stations, ces éléments ont leur propre signification en harmonie avec les expressions des visages, des regards, des mains : Comme la croix, les vêtements, les voiles, les lignes horizontales et verticales, ainsi que la lumière.

Le musicien compose avec les notes, le poète s’exprime avec les mots, et le sculpteur par les formes.
Toutes ces images sont les traces des contemplations inhérentes à la création qui deviennent perceptibles à leur tour par la contemplation.
Ces formes qui composent l’image sensible, aussi bien que les plus minuscules, sont multi-dimensionnelles ; chacune est une expression de sens en soi, pour sa perception, la dimension de l’âme est indispensable.

Le pli d’un vêtement tantôt pesant, gravité par la vie terrestre, devient tel un souffle lancé vers l’infini du ciel ; les veines sur les mains se prolongent dans les plis d’un voile qui continue son mouvement ascensionnel dans les lignes verticales pour remonter vers la Source et les stries horizontales ouvrent petit à petit vers la dimension spirituelle, par sa lutte avec sa propre nature de matérialité ; la croix, défiant la pesanteur, fond dans le corps du Christ. Toutes ces formes sont reliées entre elles et convergent vers le même essentiel, vers la Lumière de la Vie, afin que l’invisible circulation d’énergie puisse se rendre perceptible à l’œil et à l’esprit.

Projet d'aménagement

Plan du Projet d'aménagement du Chemin de Croix de Lourdes - Maria de Faykod Photo-montage du Projet d'aménagement du Chemin de Croix de Lourdes - IIème Station - Maria de Faykod Photo-montage du Projet d'aménagement du Chemin de Croix de Lourdes - IVème Station - Maria de Faykod Photo-montage du Projet d'aménagement du Chemin de Croix de Lourdes - XIIème Station - Maria de Faykod
DOSSIER
D'AMENAGEMENT
CRÉATION D'UN SITE NATUREL
CHEMIN DE CROIX DÉDIÉ AUX PERSONNES MALADES ET HANDICAPÉES
Projet de l'aménagement par Maria de Faykod
LES SUGGESTIONS POUR L’AMENAGEMENT DEFINITIF DU CHEMIN DE CROIX DES MALADES

Ce Chemin de Croix a été réalisé, essentiellement, pour les personnes malades et handicapées, ce qui suppose de prendre en considération quelques facteurs, tels que la distance à parcourir, la facilité d’accès pour les personnes à mobilité réduite, l’accessibilité pour les non-voyants, etc. ...
Le principe est de réaliser, avec la végétation, la continuité du message spirituel de ce Chemin de Croix, où l’espace et les Stations ne font qu'un, afin que la Passion et la Résurrection du Christ puissent être contemplées et accomplies par les pèlerins sans interruption.
Il ne s’agit pas d’aménager un espace paysager, ayant comme principe esthétique d’être un décor autour des sculptures, ni de parsemer les stations dans un paysage déjà existant, mais de créer une unité d’expression entre les sculptures et leur environnement.

Accès
Il s’agirait de réduire la distance pour effectuer le Chemin de Croix. Un tracé en demi-cercle permettrait aux pèlerins d’arriver au même niveau que le point de départ de manière à éviter tout trajet inutile pour le retour. (Ci-joint plan2)

Accessibilité pour les non-voyants
Les sculptures pourraient être placées sur des socles en forme de marches, ces différents niveaux permettraient aux personnes non-voyantes d’accéder les Stations et de les découvrir en les touchant.

Positionnement des sculptures, par rapport au mouvement du soleil et orientation
Si toutes les sculptures étaient orientées vers le sud, elles seraient éclairées tout au long de la journée. Les jeux de lumière permettraient de les découvrir différemment à chaque moment de la journée. De plus, les Stations regarderaient ainsi vers la Grotte, ce qui exprimerait un sens profond.

Disposition des Stations
Chaque Station serait disposée de manière individuelle, distincte des autres à l’aide d’éléments de la nature, afin de les contempler une à une. Un cheminement se ferait ainsi, Station par Station. (Ci-joint trois photomontages).

Création d’un espace relativement important devant chaque Station
Devant chaque sculpture, un espace d’environ 300 m2 serait créé. Cet espace devrait pouvoir recevoir un nombre important de personnes, dont celles se trouvant en fauteuil roulant, etc.

Création d‘espaces ombragés pour les pèlerins et installation de bancs
Les arbres existants pourraient être taillés et d’autres pourraient être plantés de façon à créer de l’ombre devant les Stations.
L’installation de bancs serait souhaitable pour les personnes désirant rester plus longtemps afin de se recueillir devant ces œuvres.

Protection des sculptures contre les salissures
Il faudrait éviter de placer les sculptures sous les arbres, car elles risquent d’être tachées définitivement.

Création d’un « cheminement » pour suggérer l’essence même du Chemin de Croix
Tracer un chemin continu, assez large et facilement praticable, le long du Chemin de Croix, conviendrait aux brancardiers et aux personnes en chaise roulante comme pour tous les pèlerins.

Prévoir un éclairage nocturne
Prévoir un éclairage : il s’agirait de mettre en place plusieurs sources de lumière qui se déclencheraient alternativement, permettant ainsi de dévoiler les multiples expressions des sculptures, ce serait un moyen nouveau de vivre le Chemin de Croix.